Tendances phares pour chaque facility manager

Jeudi, November 16, 2017

On attend de plus en plus des entreprises qu’elles évoluent rapidement avec leur temps. Tant le management que les collaborateurs vous formulent de plus en plus de souhaits diversifiés. Où allons-nous ? A quoi allez-vous être sous peu de plus en plus souvent confronté et qu’est-ce que cela signifie pour votre fonction ? Petit tour d’horizon des tendances phares.

1- Orienté données

Dans la vie quotidienne, les technologies qui mesurent tout sont de plus en plus omniprésentes. Songez aux « wearables » qui veillent sur votre santé. Les bâtiments et les lieux de travail deviennent ainsi de plus en plus intelligents et mesurables. Vous disposez de plus en plus de données. Il ne s’agit pas que des températures ambiantes, mais aussi des éléments comme la qualité de l’air, les chiffres en temps réel de la consommation d’énergie, les lieux de travail occupés, le nombre de personnes se trouvant à l’intérieur du bâtiment et les émissions de CO² précises de toute l’entreprise. Les machines «food» aussi deviennent de plus en plus intelligentes et génèrent des données précieuses. Vous êtes submergé par une déferlante de données et à vous de les sonder et d’optimiser ainsi le(s) bâtiment(s), l’aménagement et les process. Le facility manager devient de plus en plus un data manager.

2 - Bureau axé sur l’expérience

Pine II et Gilmore ont déjà affirmé que la prochaine étape de l’évolution de notre économie sera l’“experience economy”. De nombreux experts du marketing affirment depuis des années déjà qu’il ne s’agit plus du produit, mais de l’expérience qui l’entoure. Cette « pensée autour de l’expérience » imprègne également notre vie professionnelle quotidienne. Notre emploi accapare une grande partie de notre vie. Par ailleurs, la relation entre employeur et travailleur est en passe de changer. Le travailleur occupe une place de plus en plus centrale et dispose, dans certaines limites, de plus en plus de liberté pour choisir où, quand et comment il travaille. Pour fidéliser les gens et les captiver, de plus en plus d’employeurs misent sur l’expérience. Un confortable fauteuil lounge et un laptop à la place d’un bureau à l’alignement militaire, doté d’un PC fixe. Des locaux qui stimulent la créativité. Une salle de sport dans la cave du bâtiment. Une garderie au travail. Des concepts alimentaires qui titillent les sens. Tout est fait pour améliorer l’expérience du collaborateur au travail. Ainsi, le facility manager devient un véritable metteur en scène d’expériences.

3 - Durabilité

Après en avoir parlé pendant des années, la durabilité devient tangible et concrète. Si votre entreprise n’est pas encore totalement durable, il ne faudra plus attendre bien longtemps avant qu’elle ne soit forcée à le devenir. En effet, la société fait grimper la pression. Le monde politique (tant au niveau national qu’européen) introduit un nombre grandissant de mesures touchant les entreprises. Les consommateurs comme les travailleurs optent résolument pour des marques durables. En votre qualité de facility manager, c’est à vous qu’incombe la tâche de rendre durables vos bâtiments, lieux de travail et services. Combien de CO² votre entreprises émet-elle et peut-on réduire cette quantité ? Vos déchets sont-ils triés ou directement réutilisés ? Vos processus d’exploitation ont-ils lieu sans gaspillage ? La durabilité devient la nouvelle norme. Le facility manager devient dès lors un manager de la durabilité.

4 - Encore plus de flex

« La nouvelle façon de travailler » n’est bien évidemment pas nouvelle, mais elle est également devenue incontournable. Les collaborateurs veulent pouvoir être flexibles et veillent à un bon équilibre entre travail et vie privée. Pour soutenir cela comme il se doit, vous devez mettre les instruments nécessaires à cet effet à la disposition des collaborateurs. Les postes de travail flexibles coulent entre-temps de source. Mais songez également au temps de travail flexible, aux systèmes flexibles (cloud computing) et aux process flexibles. Dans cette manière flexible de travailler, vous devez continuer à faciliter les choses contre vents et marées. De facility manager à flex manager.

5 - Du produit au service

En votre qualité de facility manager, vous veillez à l’achat et à l’entretien de tous les services généraux. La tendance glisse de plus en plus de l’achat de produits à l’achat de services. En d’autres termes, vous n’achetez plus de lampes mais de la lumière, et le fournisseur du service est responsable des armatures, des ampoules, du courant et de l’entretien. Vous n’achetez plus de meubles mais un plaisir d’assise optimal. Et le fournisseur est responsable de l’entretien, mais aussi du remplacement dans les temps du matériel et de la réutilisation des résidus. En glissant du produit au service, vous rendez le fournisseur responsable tant de la gestion que de la garantie d’une meilleure qualité des matériaux. De l’évacuation et du recyclage des résidus éventuels. Le facility manager que vous êtes se mue en manager de services.

Nestlé Professional partage volontiers ses connaissances au sujet des tendances et nouveautés avec vous. Nous ne manquons pas de vous tenir informé sur notre page nouvelles et actions.